les carnets de Marjorie

Lire toujours plus!

A tout jamais ; Nicholas Sparks

51l6+F0CZRL._SX296_BO1,204,203,200_

Résumé

Chaque mois d’avril, Landon Carter est assailli par les souvenirs de sa dernière année de lycée. C’était en 1958, dans la petite ville de Beaufort, en Caroline du Nord. Fils de bonne famille, il aimait retrouver ses amis en classe, inviter ses jolies camarades, faire le mur de temps en temps, et se moquer de la fille du pasteur : avec sa bible, son éternel chignon et son dévouement sans faille qui plaisait tant aux grandes personnes , Jamie Sullivan avait le don de l’agacer. Pour le bal du lycée, Landon, qui se retrouve sans cavalière, est contraint de l’inviter. Elle le prévient : « D’accord, mais promets-moi de ne pas tomber amoureux de moi. »

Mon avis

J’ai découvert Nicholas Sparks après avoir vu le film « La dernière chanson » qui m’a donné envie de lire le livre du même titre. Après avoir lu ce livre, j’ai lu également Les pages de notre amour et je suis tombée récemment sur celui-ci. Et j’ai bien fait de l’avoir acheté puisque j’ai adoré!

L’histoire se déroule à la fin des années 50. J’avais vaguement lu le résumé du livre donc c’est seulement en l’ouvrant que j’ai découvert cela. Même si j’avais peur au début que je n’apprécie pas à cause de ce petit détail, on l’oublie très rapidement et on est très vite plongé dans cet univers très différent du nôtre. Je dois avouer que cela m’a même donné envie d’avoir vécu à cette période!

Je me suis vraiment attachée aux personnages. London, malgré qu’il agisse comme les jeunes de son âge, est un garçon très mature pour son âge. Dès qu’il y a une fille comme Jamie dans son entourage, il peut devenir très soucieux. Jamie m’a plu aussi ainsi que son père, le protecteur de sa fille. Entre ces deux personnes, on peut observer au fil de l’histoire une sorte de lien qui les empêche d’être séparés. Et bien qu’ils soient aux premiers abord très différents, on sent qu’ils se complètent très bien. Et puis, comme on dit: « les contraires s’attirent »!

Je ne saurais dire pourquoi mais j’apprécie vraiment le style d’écriture de Nicholas Sparks. Une écriture simple mais qui déferle une vague d’émotion au fur et à mesure que l’on avance dans ses histoires. Mais comme je m’attendais un peu à ce type de fin là, je n’ai pas éprouvé autant d’émotions que dans les autres livres que j’ai lu. Mais cela ne m’a pas dérangé plus que cela et j’ai autant apprécié sa manière d’écrire que dans un de ses autres livres.

A présent, je pense qu’il ne me reste plus qu’à regarder l’adaptation en film de ce livre, en espérant qu’il soit tout aussi bon que ce livre.

Et vous, qu’en avez-vous pensé?

Publicités

Un commentaire sur “A tout jamais ; Nicholas Sparks

  1. BooksOfShadow
    26 juillet 2016

    J’ai adoré le film, il s’agit de l’un de mes préférés, alors j’ai presque peur de lire le livre et de ne pas autant aimé.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 26 juillet 2016 par dans Lecture, et est taguée .
%d blogueurs aiment cette page :